spectacles enfants

Isabelle Calabre

Le 28 février 2008

« Il était une fois un empereur tombé sous le charme du chant d'un rossignol. Jusqu'au jour où, recevant en présent un rossignol mécanique, il délaisse alors l'oiseau... Bien qu'adapté sur un mode burlesque et servi par des décors de style naïf, le conte d'Andersen donne à réfléchir sur la différence entre virtuel et réel et sur la quête du bonheur. Un spectacle qui plaira aux plus jeunes. »

 

Retour page accueilFermer la page