spectacles enfants

Le 3 février 2010

Arnaud Stoerkler

Le chant du rossignol enchante

Magie et fantaisie pour ce spectacle porté par une troupe pleine de talents

« Dans le cadre de la série "Dimanche famille", le Théâtre de Colmar a proposé aux petits et grands une pièce inspirée du fameux conte de Hans Christian Andersen : un petit empereur très capricieux règne au sein d'un palais coloré, menant la vie dure à son chambellan. Jusqu'au jour où il oublie son ennui grâce au chant inspiré d'un rossignol, qui vit dans le jardin du château.

Dès lors, il n'a de cesse de chanter et de s'amuser avec lui, jusqu'au jour où "l'empereur de plus loin", un de ses amis royaux, lui envoie en présent un rossignol mécanique, une boîte à remonter avec une clé « irremplaçable » et qui délivre une musique parfaitement hypnotique.

Oubliant rapidement son rossignol de chair et d'os, l'empereur remonte et remonte encore sa boîte, intelligemment illustrée sur scène par un écran de télévision, et y reste scotché nuit et jour. A force de l'utiliser, l'empereur finit cependant par casser la clé, seul moyen d'activer le rossignol mécanique. Il restera prostré sur son trône pendant longtemps, jusqu'à ce que le véritable rossignol revienne à la cour pour le sauver des griffes de la mort.

Une belle fantaisie, drôle et un brin satirique quant à la technologie, portée par des acteurs souvent époustouflants : l'empereur notamment, au costume bleu bouffant, aussi capricieux qu'émouvant et humoristique. Le rossignol aussi, joué par une jeune femme à la voix cristalline et envoûtante.

Une salve d'applaudissements a congratulé la troupe, qui a réussi son pari : apporter aux enfants et à leurs parents un peu de magie, sûrement trop rare dans notre monde si cartésien. »

Retour page accueilFermer la page